Tambacounda : ISETA fait la fierté de toute une région

ISETA_senegal

L’Institut Supérieur des Etudes Technologiques Appliquées (ISETA) créé à Tambacounda par un jeune entrepreneur, est un véritable projet qui se veut pour mission de former des managers professionnels. Et pour contribuer efficacement au développement de la région naturelle du Sénégal Oriental (Tambacounda et Kédougou), le jeune promoteur et non moins Président Directeur Général de cet Institut, Mamadou Boye Diallo, car c’est de lui qu’il s’agit, se dit fier de contribuer à faire bouger les lignes du développement et cela à travers la formation de leaders, porteurs de valeurs de modernisation de la société. M. Diallo de laisser entendre que les jeunes de cette région éprouvent d’énormes difficultés pour embrasser des études professionnelles dans les instituts supérieures d’enseignement. Plus particulièrement des formations professionnelles adaptées à la région de Tambacounda et aux besoins de la population. « Nous avons alors jugé nécessaire de nous orienter vers des qualifications qui répondent aux besoins de cette jeunesse. Nous nous sommes alors dit que tous les jeunes de Tambacounda n’ont pas la chance d’aller à Dakar pour des études à l’Université et très souvent faute de tuteurs. De là, nous nous sommes engagés à créer la première école de formation professionnelle, reconnue par l’Etat du Sénégal ». Mamadou Boye Diallo de poursuivre que « Nous avons reçu des félicitations de partout pour cet engagement qui nous a valu une audience nationale avec des félicitations de l’Office Nationale de la Formation Professionnelle (ONFP), mais aussi internationale. C’est donc pour nous, une porte ouverte pour le jeune tambacoundois afin d’arrêter le rêve d’aller à Dakar ». Un rêve qui se résulte pour la plus part par un échec et des regrets. Et cela surtout pour les filles qui rencontrent de sérieuses difficultés pour s’adapter à Dakar.

Le PDG de ISETA de souligner avec force que trois valeurs fondamentales constituent la référence ultime et le socle sur lequel la culture de l’Institut est basée. Il s’agit de l’ambition, de l’innovation et du sens de l’engagement. Compte tenu de toutes les performances, « nous avons eu des contrats d’embauche. Ainsi donc 90% de nos étudiants de la première génération travaillent aujourd’hui. Nous avons des étudiants qui ont des stages prêt- embauche. Et sur les 32 de cette génération, seuls trois n’ont pas encore décrochés leur premier emploi. Mais nous sommes contactés par l’ANPJ pour l’envoi de leur CV ainsi que leur diplôme. Nous osons croire qu’ils seront bientôt recrutés par une agence. Donc bientôt nous serons à 100% de recrutement de nos étudiants de la première génération ». Tout ceci s’inscrit dans le registre de l’engagement de former des managers entrepreneurs et responsables capables de gérer dans la complexité et d’améliorer la performance des entreprises dans une économie en émergence. Pour cela, ISETA encourage la production intellectuelle pour encore contribuer à l’enrichissement des connaissances en gestion. Ce qui permettra de faire évoluer les pratiques managériales dans une société en transition indépendante et engagée à l’international.

L’extension de l’établissement

Pour faire du bachelier un jeune futur manager, responsable, autonome et efficace mais aussi répondre aux attentes du monde professionnel avec un enseignement de proximité, l’établissement est entrain de grandir. Car d’un seul appartement la première année, il passe à 3 cette année. Le 3e étant en plein chantier au niveau de 2e étage. « Cela veut tout simplement dire que la population a eu confiance à nous et à ce que nous faisons. Notre slogan est « Yes we can » et nous allons y arrivé », ajoute Mr Diallo. Et d’ailleurs, si tout ce passe bien, «  tous nos meilleurs étudiants auront une bourse étrangère avec nos universités partenaires ». Une manière de dire qu’ISETA a qua triplé son effectif en deux ans seulement d’existence. Le PDG de ISETA souligne aussi qu’un autre chantier vers le Lycée Mame Cheikh Mbaye est entrain de voir le jour pour des laboratoires. Car ISETA aura une filière génie minier avec des partenaires canadiens mais aussi avec des brésiliens pour une filière agro business.

Dans les NTIC ISETA vient d’être ériger en académie CISCO INTERNATIONAL. La certification délivrée est reconnue au niveau international car les évaluations se font avec les partenaires américains. Aujourd’hui ISETA a envoyé des enseignents pour une mise à niveau pour la réussite des enseignements et apprentissages dans ce domaine au niveau du centre de calcul de l’UCAD.

« Aujourd’hui nous n’avons rien à envier à toute autre grande école. ISETA a sa propre spécificité et un slogan « EDUQUER LA PROFESSION ». Ainsi des modules pour les professionnels qui souhaitent poursuivre leur formation ou leurs études seront disponibles », conclut le Président Directeur Général de l’Institut Supérieur des Etudes Technologiques Appliquées.

source: Tambacounda.info