Tamba – L’ISETA se renforce avec trois Comoriens

iseta cameron

iGFM – (Tamba) L’Institut Supérieur des Etudes Technologiques Appliquées de Tamba (ISETA) qui a ouvert ses portes au courant du mois d’octobre 2013 dans la capitale orientale s’est enrichie avec la venue d’étudiants étrangers. Il s’agit de trois Comoriens (deux garçons et une fille).

Malgré les critiques tout azimuts depuis sa mise en place dans la capitale orientale au mois d’octobre 2013, l’Institut Supérieur des Etudes Technologiques Appliquées de Tamba (ISETA) vit son âge d’or car jouissant d’une réputation de qualité qui dépasse nos frontières. Car dans la journée du samedi, le Président Directeur Général Mamadou Boye Diallo flanqué du Président de l’Union du Haut Conseil Franco Comorien en France Salim Assane et du Président des étudiants Comoriens à Dakar Saïd Mohamed a procédé à la présentation des trois nouveaux pensionnaires de l’Institut.

Il s’agit de trois étudiants dont deux garçons et une fille, en provenance de Comores. Pour le PDG Mamadou Boye Diallo, la région orientale qui regorge de potentialités dans tous les domaines est toujours traitée en parent pauvre en ce sens que l’ISETA qui a une large vocation professionnelle, a décidé d’ouvrir ses portes à l’international afin d’asseoir une politique de développement durable et un modèle.

Pour le patron des Comoriens Salim Assane, la proximité du Sénégal par rapport à l’Europe, le coût acceptable des études par rapport à la qualité, sont également des motifs valables qui poussent certains étudiants à préférer le Sénégal pour leur formation. Ces deux derniers facteurs ont été déterminants dans le choix opéré par de ces étudiants qui ont choisi Tambacounda dans le cadre d’un partenariat.

A en croire M Salim, les étudiants des îles Comores peuvent atteindre le nombre de 100 en octobre prochain à ISETA, sous le parrainage du Ministre comorien de la formation. Selon M Salim entre son pays et le Sénégal c’est une histoire d’amitié, mais aussi de confiance d’autant plus que la plupart des cadres fonctionnaires des Comores sont formés au Sénégal. De plus, à Tambacounda, les étudiants Comoriens ne seront pas dépaysés comme cela aurait été le cas s’ils étaient allés ailleurs. Reste que tous les étudiants Tambacoundois de l’ISETA souhaitent la bienvenue à leurs nouveaux camarades.

source: JGFN.SN